Notre Tutelle trinitaire

14 avril 2017

Notre établissement est sous tutelle trinitaire. Il a été fondé et demeure vivifié par une Congrégation apostolique et internationale, la Congrégation des Sœurs trinitaires. Leurs origines remontent tant au XIIe siècle, avec Saint Jean de Matha, qu’au XVIIe siècle, avec les Sœurs trinitaires.

  • Un charisme

A l’origine de notre projet, se trouve le charisme de l’Ordre trinitaire, encore vécu au jour le jour…
. Adoration (unicité & dignité toute personne, capacité d’émerveillement et de gratuité…)
. Communion (accueil, fraternité et relation…)
. Libération (confiance, créativité, reconnaissance…)
. Simplicité (des moyens, des relations…)
. Joie

Communauté Soeurs trinitaires Avignon 2017-2018
  • Saint Jean de Matha, Fondateur des trinitaires (1160 _✝ 1213)

L’histoire de notre fondateur en bande-dessinée.

Né en Provence, il fit ses études à Paris où il reçut l’ordination sacerdotale.
Il fut encouragé à devenir Prêtre par Maurice de Sully, Évêque de Paris, qui avait remarqué sa valeur et sa piété.
Le 28 Janvier 1193, Fête de Ste. Agnès, lors de sa première Messe, Jean de Matha vit le Christ, dans une apparition, libérant deux captifs, un noir et un blanc, et décida de se consacrer à la libération des prisonniers.
Il rencontra Félix de Valois et ensemble décidèrent la fondation de l’Ordre des Trinitaires pour le rachat des captifs chrétiens avec l’appui de l’évêque de Paris, Eudes de Sully.
Il se retira dans la forêt de Cerfroid (Aisne) auprès de Félix de Valois et, avec quelques ermites et universitaires, ils constituèrent la première Fraternité Trinitaire.
Il se rendit à Rome avec Félix de Valois, où ils exposèrent au Pape Innocent III, leur projet.

Saint Jean de Matha

Jean connaissait le Pape pour avoir étudié avec lui à l’université de Paris.
Le 17 Décembre 1198, le Pape approuva la règle de l’Ordre de la Très Sainte Trinité pour la Rédemption des captifs.
Il parcourut la France, l’Italie et l’Espagne pour développer son Ordre. Il s’en fut en Tunisie pour libérer à prix d’or les captifs que les pirates barbaresques amenaient comme esclaves sur les marchés du Maghreb.

Il fonda plusieurs maisons dans le Languedoc, la Provence (Arles) et le Dauphiné, régions qui jadis avaient eu à souffrir des hordes sarrasines. Au début du XIIIe siècle, Saint Jean de Matha établit à Arles un des premiers couvents de Trinitaires pour le rachat des prisonniers tombés aux mains des pirates barbaresques.
Épuisé par la fatigue et les privations il mourut à Rome à l’âge de 53 ans le 17 Décembre 1213, ayant consacré toute sa vie à l’oraison et aux prisonniers.

Saint Jean de Matha _ Rome
  • Saint Félix de Valois, Fondateur des trinitaires (? _✝ 1212)

Né dans une famille royale, celle des Valois, élevé près de l’abbaye de Clairvaux, il partit à la Croisade avec son cousin le roi de France, Louis VII.
Au retour, il devint moine cistercien, remplaça son prénom « Hugues » par celui de Félix, puis se fit ermite, d’abord dans les Alpes, puis dans la forêt de Cerfroid (Aisne) où sa vie changea du tout au tout…
Il reçut la visite de saint Jean de Matha, le fondateur des Trinitaires, Ordre dont l’objet était de racheter les chrétiens captifs. C’est là que les deux hommes furent témoins de l’apparition d’un cerf portant une croix entre les bois, qui vint s’abreuver à une fontaine auprès d’eux.
Le roi Philippe II Auguste aida les Trinitaires à construire un monastère sur le lieu de l’apparition du cerf, à Cerfroid.
Félix donna dès le plus jeune âge de sérieuses marques de sa sainteté future, surtout pour la miséricorde envers les pauvres…

Saint Félix de Valois _ Rome
  • Les Sœurs trinitaires

Les Sœurs trinitaires (dites « de Valence ») forment une congrégation religieuse féminine de droit pontifical dédiée à l’enseignement et aux soins des malades.
A l’origine, il s’agit d’un groupe de tertiaires de l’Ordre des Trinitaires réunies à Saint Nizier en 1660 pour louer la Très Sainte Trinité ; puis la Congrégation s’établit en 1665 à Valence.
Malgré de nombreuses vicissitudes dont la Révolution française, la congrégation a un développement rapide au cours du XIXe siècle en Europe et en Afrique du Nord. Et, le 25 septembre 1891, elle devient institut de droit pontifical après l’approbation des constitutions par le pape Léon XIII (révisées après Vatican II, elles ont été approuvées par le Saint Siège le 25 mars 1984).
Aujourd’hui, la congrégation compte des établissements en Europe mais aussi dans plusieurs pays d’Afrique, d’Amérique et d’Asie.

N’hésitez pas à vous connecter sur le lien suivant, pour avoir de plus amples informations en ce qui concerne la Congrégation des Sœurs trinitaires.

http://www.trinitaires.org

  • Notre croix trinitaire

Lors de sa toute première messe, Saint Jean de Matha a une vision : le Christ qui libère deux esclaves enchaînés, l’un blanc, l’autre noir. dans sa vision, le Christ porte une tenue blanche sur laquelle se trouve une croix bleue et rouge… Notre croix est toujours sur fond blanc, qui symbolise le Père, alors que le bleu représente le Fils, Jésus, et le rouge, l’Esprit saint.